Modificări

Salt la: navigare, căutare

Marcu Ascetul

2 octeți adăugați, 5 martie 2014 00:05
Enseignement théologique et spirituel
* în ''Philocalie''
== Enseignement théologique et spirituel Învățătura teologică și duhovnicească===== Le baptême Botezul - fondement de la vie spirituelle temelia vieții duhovnicești===
Pour saint Marc le Moine le fondement de la vie nouvelle, de la vie spirituelle, c’est le [[baptême]], dans un sens très concret. Le baptême opère quelque chose de très réel en nous : par le baptême le Christ lui-même s’installe dans le plus profond de notre cœur <ref>Diadoque de Photicée aussi développe cette idée : ''Cent chapitres'', 77.</ref>, comme Roi, et jette en dehors « tout esprit mauvais et impur qui s’y cache » <ref>Rituel du baptême. Aussi Diadoque : Cent chapitres, 76.</ref>, pour que l’homme « ne soit plus en enfant de la chair, mais en héritier du Royaume », d’après les expressions qu’on utilise jusqu’aujourd’hui dans le rituel du baptême.
:3:22 Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises!
=== La loi spirituelleLegea duhovnicească, les commandementsporuncile, la vertu virtutea===
Si on commence à œuvrer avec cette grâce du baptême par la pratique des commandements, alors on entre dans la logique de la loi spirituelle, qui n’est pas la logique charnelle, ni celle de ce monde, mais qui peut même s’oppose des fois aux lois extérieures. En fait, on accomplit la loi spirituelle non pas parce qu’elle et logique – l’amour n’est pas logique –, mais tout d’abord parce que la foi, ce quelque chose intérieur et mystérieux, nous pousse à le faire. Puis, une fois qu’on a appliqué le commandement, on continue à le faire parce qu’on a goûté la paix qui en suit :
:Celui qui veut traverser la mer spirituelle doit avoir de la patience, de l’humilité, la pratique de la veille et la tempérance. S’il s’acharne à vouloir passer sans ces quatre vertus, il troublera son cœur sans réussir à traverser.
=== Méthode Metodă de lutte contre les trois géants luptă împătriva celor trei uriași numiți: oubliuitarea, ignoranceneștiința, négligence nepăsarea===
Dans la lettre à Nicolas, Marc le Moine attire l’attention sur une triade de géants du Mauvais :
:[...] l’ignorance, la mère de tous les maux, l’oubli, sa sœur, son associée et son auxiliaire, la négligence, qui tisse dans l’âme un vêtement et un voile ténébreux de nuages noirs ; elle affermit et fortifie les deux autres, leur fournit leur consistance en introduisant le mal à l’état endémique et en enracinant dans l’âme particulièrement insouciante. Le reste des passions croît et se fortifie grâce à la négligence, l’oubli et l’ignorance. Elles s’appuient mutuellement et ne peuvent tenir les unes sans les autres. La puissance des forces ennemies se manifeste par elles, ainsi que la vigueur des princes du Mauvais [...] (''Lettre à Nicolas'', 1049 A, p. 147)
Birocrați, interwiki, renameuser, Administratori
16.235 de modificări

Meniu de navigare